La phase d’identification des risques permet de lister les risques et d’identifier leur nature :

  • Risques économiques
  • Risques commerciaux
  • Risques sociaux/culturels
  • Risques organisationnels
  • Risques qualité, y compris qualité technique et informatique
  • Risques de sûreté et sécurité informatique
  • Risques techniques

La liste ci-après est à utiliser lors de cette identification.

RISQUES INTERNES/ EXTERNES

Contenu de tâches conditionné par le résultat de tâches-ancêtres
  • Le contenu exact de tâches futures dépend-t-il de décisions à prendre dans le cadre de tâches plus précoces qui n’ont pas été encore exécutées ?
Absence d’expérience antérieure pour certains types de tâches
  • La méconnaissance du travail à exécuter est-elle liée à une absence d’expérience antérieure pour certains types de tâches ?
  • Les expériences acquises sont-elles systématiquement capitalisées ?
  • Existe-t-il des gammes de fabrication, d’assemblage ou de contrôle à partir desquelles il est possible de définir le contenu des tâches ?
Mauvaise définition des ressources à affecter
  • Le contenu de certaines tâches est-il conditionné par la disponibilité réelle des ressources humaines ou matérielles qui leur sont affectées ?
Difficulté induite par le chevauchement de plusieurs tâches
  • Le chevauchement souhaité de plusieurs tâches induit-il des difficultés ?
  • L’usage des possibilités de chevauchement engendre-t-il des conflits d’utilisation simultanée de ressources ?
Difficulté induite par le chevauchement de plusieurs tâches
  • Le chevauchement souhaité de plusieurs tâches induit-il des difficultés ?
  • L’usage des possibilités de chevauchement engendre-t-il des conflits d’utilisation simultanée de ressources ?
 

Ambiguïté des objectifs et du niveau de priorité

Mauvaise analyse du besoin exprimé par le client
  • Le besoin exprimé par le client a-t-il été correctement analysé ?
  • Les diverses études préparatoires (étude de marché, étude de faisabilité technique, analyse fonctionnelle, analyse de la valeur…) permettent-elles de définir précisément et de décrire correctement les besoins réels que doit satisfaire le projet ?
  • Le client du projet est-il parfaitement connu ?
  • Les objectifs du projet ont-ils été définis et négociés avec le client ?
Incompatibilité avec la stratégie poursuivie par l’entreprise
  • Les objectifs du projet sont-ils compatibles avec la stratégie de l’entreprise ?
Imprécision des objectifs et du niveau de priorité du projet
  • Les objectifs du projet sont-ils clairs, réalistes, mesurables et échéances ?
  • Le niveau de priorité du projet a-t-il été évalué ?
  • Le projet a-t-il été hiérarchisé en fonction de critères clairement établis (nouveauté, risque, degré de complexité, enjeu stratégique, attrait, degré d’urgence, chances de succès…) et de procédures de tri extrêmement précises et élaborées par les dirigeants de l’entreprise ?
Non-participation de l’ensemble des acteurs à la définition des objectifs
  • L’ensemble des acteurs du projet (service industrialisation, usine, fournisseur…) ont-ils participé à la définition des objectifs ?
  • Les objectifs du projet ont-ils été suffisamment validés ?
  • Le client ou l’utilisateur final a-t-il été impliqué dans la définition des objectifs du projet ?
  • Toutes les personnes concernées ont-elles été informées, de façon très explicite, des objectifs à atteindre ?
  • La nature, les enjeux et les buts du projet font-ils l’objet d’un consensus auprès des différents intervenants ?
 

Incohérence des cahiers des charges avec les moyens

Date d’achèvement du projet trop optimiste ou irréaliste
  • La date d’achèvement du projet semble-t-elle trop optimiste / irréaliste ?
  • Le délai de réalisation du projet paraît-il trop court ou difficile à tenir ?
Budget affecté insuffisant ou trop important
  • Le budget affecté au projet paraît-il insuffisant ou trop important ?
Moyens alloués insuffisants et mal répartis dans le temps
  • Les moyens alloués au projet semblent-ils suffisants et sont-ils bien répartis dans les temps ?
  • Les performances techniques des ressources à utiliser ont-elles été surestimées ?
Spécifications techniques trop ambitieuses
  • Les spécifications techniques établies sont-elles trop ambitieuses ?
 

Risques techniques et technologiques

Techniques, technologies ou procédés indisponibles ou mal maîtrisés
  • Les techniques, les technologies ou les procédés requis pour le projet sont-ils suffisamment connus et bien maîtrisés ?
  • Les technologies et les techniques nécessaires à la réalisation du projet sont-elles disponibles ?
  • Des difficultés ont-elles été rencontrées pour acquérir les nouvelles technologies requises ?
Défaillance de certains fournisseurs ou sous-traitants
  • Certains problèmes techniques sont-ils dus à la défaillance de fournisseurs ou de sous-traitants ?
Manque de validation des technologies retenues
  • Les technologies retenues ont-elles été correctement validées ?
  • Les technologies utilisées sont-elles toutes indispensables ?
  • Les technologies choisies sont-elles arrivées à maturité ?
  • Les technologies adoptées ont-elles été suffisamment éprouvées ?
Difficulté à transférer des solutions déjà éprouvées
  • Le projet utilise-t-il des solutions déjà éprouvées ?
  • Les solutions existantes sont-elles facilement transférables sur le projet ?
  • Existe-t-il des problèmes de compatibilité entre les diverses technologies mises en œuvre ?
 

Risques d’obsolescence

Erreur d’appréciation sur l’attente du client
  • Les attentes du client ont-elles été correctement appréciées (volume, spécifications, prix…) lors de la réalisation d’études préparatoires ?
  • Le projet a-t-il fait l’objet d’une analyse de la valeur ou d’une analyse fonctionnelle suffisante ?
Modification rapide des attentes du client
  • Les hypothèses d’origines sont-elles remises en cause par l’arrivée de produits concurrents ?
  • Certains facteurs considérés comme stables ont-ils été transformés ?
Non-respect ou report de la date de mise au point du produit
  • La date de mise au point du produit est-elle respectée ?
  • Le délai de développement du produit semble-t-il plus long que celui des principaux concurrents ?
 

Risques réglementaires sur les spécifications

Incertitude quant à la date de mise en oeuvre d’une nouvelle norme
  • Le projet risque-t-il d’être impacté par l’arrivée d’une nouvelle norme dont la date de mise en œuvre est encore incertaine ?
Relative méconnaissance du contenu exact d’une future réglementation
  • Les spécifications techniques du projet sont-elles assujetties au respect de réglementations et de normes dont le contenu exact est encore méconnu ?
 

Relations avec les sous-traitants et les partenaires

Fragilités financières de certains sous-traitants
  • La situation financière des sous-traitants est-elle connue et évaluée ?
Non-respect par les fournisseurs de leurs obligations et de leurs engagements de résultats
  • Les sous-traitants choisis sont-ils reconnus pour leur capacité à respecter leurs obligations et leurs engagements de résultats ?
  • En règle générale, les fournisseurs respectent-ils les délais de livraison et leurs prestations sont-elles conformes aux objectifs fixés ?
  • Les sous-traitants sont-ils responsables devant le client ?
  • Les responsabilités des sous-traitants ont-elles été correctement établies ?
Dépendances vis-à-vis d’un fournisseur trop puissant
  • La réalisation du projet est-elle dépendante d’un fournisseur trop puissant ?
Incompréhension entre les partenaires du projet
 
Manque de coordination avec les entreprises sous-traitantes
  • Existe-t-il un dialogue permanent entre les entreprises sous-traitantes et les différents acteurs internes du projet ?
  • Les sous-traitants sont-ils géographiquement éloignés ?
 

RISQUES LIES A L’UTILISATION DES RESSOURCES

Définition des ressources

  • Modification des échéanciers de disponibilité de personnel
  • Méconnaissance des ressources à utilise
  • Incohérence des ressources entre elles
  • Oubli systématique des ressources dites «mineures»

Mauvaise définition du potentiel productif prévisionnel

  • Mauvaise évaluation des aptitudes physiques exigées
  • Absence de règles et de procédures de gestion des ressources
  • Sous-estimation de l’apprentissage des ressources nouvelles
  • Mauvaise prise en compte des questions de logistiques liées à l’emplacement du projet

Mauvaise gestion des conflits d’utilisation des ressources

  • Niveau d’allocation initiale des ressources trop fort ou trop faible
  • Manque de définition claire et d’affichage des priorités entre les projets
  • Mobilisation d’une ressource par plusieurs tâches ou projets

RISQUES D’INSTRUMENTATION

Méthodes et aux outils de gestion de projet

  • Confusion dans la terminologie employée
  • Mauvaise réactivité du logiciel utilisé
  • Mauvaise perception de ces outils
  • Difficultés liées à l’obtention des données nécessaires

Système de suivi et de pilotage du projet

  • Inadéquation ou nombre trop élevé d’indicateurs utilisés
  • Inefficacité de certaines réunions de pilotage
  • Non-formalisation des procédures de management de projet
  • Inadéquation de la périodicité de suivi

RISQUES ORGANISATIONNELS ET HUMAINS

Capitalisation et à la transmission du savoir-faire

  • Non-standardisation des processus, des compétences et / ou des produits
  • Inadéquation des supports de mémorisation utilisés
  • Rotation excessive des acteurs
  • Recours trop systématique à des compétences ou des savoirs externes

Risques décisionnels

  • Structure d’arbitrage inexistante, inappropriée ou mal définie
  • Manque de concertation et de recherche de consensus

Risques hiérarchiques

  • Excès, voire absence, du point de vue des hiérarchies métiers
  • Absence ou faible implication de la Direction Générale
  • Double rattachement hiérarchique des acteurs métiers

Définition des rôles et des responsabilités

  • Non-formalisation des rôles des acteurs du projet
  • Manque de responsabilisation des acteurs
  • Ingérence des délégataires

Communication et échange d’informations

  • Manque de fiabilité des canaux de communication établis
  • Mauvaise qualité des informations échangées
  • Problème de rétention d’information
  • Cloisonnement des services

Risques de conflits

  • Conflits quant à l’établissement de la planification du projet
  • Conflits quant aux priorités et aux objectifs assignés au projet
  • Conflits dans l’allocation des ressources sur le projet
Modèle d’analyse des risques
Taggé sur :            

Une réflexion sur “Modèle d’analyse des risques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.