Le chef de projet spécifie, organise et planifie la mise en oeuvre d’un projet ou d’un ensemble de projets, depuis sa phase de conception jusqu’à sa réalisation en s’appuyant sur des ressources internes ou externes.

Activités principales

  • Définition du périmètre et des objectifs du projet La complexité technologique d’un projet, couplée aux contraintes organisationnelles de l’entreprise, peut conduire le chef de projet à intervenir sur la globalité ou sur une partie spécifique d’un projet.
    • Participer à la définition et au cadrage des besoins fonctionnels : cette étape est généralement réalisée en étroite collaboration avec la maîtrise d’ouvrage (marketing, achat, finance…).
    • Rédiger les spécifications générales et détaillées du projet.
    • Évaluer les risques pouvant intervenir au cours de la réalisation.
    • Définir les besoins en termes de ressources humaines et de compétences techniques.
    • Préparer en amont les éléments de chiffrage et/ou de facturation.
  • Pilotage, suivi et coordination du projet
    • Mettre en place les structures du projet et ses règles de fonctionnement (méthodes, outils de pilotage, indicateurs…).
    • Définir avec les équipes projet, les objectifs et les délais de réalisation des livrables (applications, modules, développement spécifique…).
    • Effectuer les choix et l’affectation des ressources, en fonction des contraintes techniques.
    • Piloter et mesurer l’état d’avancement (création des tableaux de bord, choix des indicateurs, planification des comités de pilotage…).
    • Superviser et coordonner le travail de l’ensemble des acteurs internes et/ou externes
    • Valider les livrables.
  • Gestion de la relation client
    • Organiser et animer les comités de pilotage auprès des décideurs.
    • Transférer de manière régulière au donneur d’ordre les tableaux de bord sur l’état d’avancement du projet.
    • Veiller à maintenir une relation de confiance entre la maîtrise d’ouvrage et les équipes projet.
  • Test et recette fonctionnelle
    • Cette étape fait partie intégrante de la réalisation d’un projet. Elle permet de recenser et de rectifier l’ensemble des incohérences et des dysfonctionnements techniques. Outre la supervision de la recette, le chef de projet peut jouer un rôle actif, afin de mesurer le degré de qualité des outils développés, ainsi que leur capacité à répondre aux besoins utilisateurs exprimés lors de la phase de spécifications.
    • S’assurer que le travail des équipes techniques est conforme aux spécifications du cahier des charges.

Activités secondaires

En fonction du type de projet, du nombre d’intervenants et de la nature du client, le chef de projet peut se voir confier des tâches spécifiques ou complémentaires.

  • Participation aux appels d’offre
    • Si le chef de projet occupe une position d’assistance à maîtrise d’ouvrage, ses fonctions s’articuleront plus spécifiquement autour de l’aide à la réalisation du cahier des charges, en étroite collaboration avec les équipes métier et la DSI de son client.
    • Inversement, si le chef de projet joue le rôle de maîtrise d’oeuvre, il interviendra sur la réponse à l’appel d’offre et participera aux phases de chiffrage du projet, ainsi qu’à la définition des solutions technologiques.
  • Rédaction des spécifications Selon son degré d’expertise technique et/ou fonctionnelle, le chef de projet peut intervenir sur les phases de rédaction des spécifications générales et détaillées. Néanmoins, il peut déléguer cette étape à des profils ayant une réelle expertise technique (consultants techniques, architectes, ingénieurs d’étude…) ou fonctionnelle (consultants et analystes fonctionnels…).
  • Formation et conduite du changement Cette étape peut être supervisée voire réalisée par le chef de projet. Selon son domaine d’expertise, il peut intervenir le cas échéant sur les phases de planification, de rédaction des documents et de formation des utilisateurs. Intégrer une innovation dans l’entreprise peut provoquer une forme de résistance au changement pouvant mettre en péril les objectifs stratégiques du projet. Pour cette raison, la conduite du changement est fréquemment confiée aux équipes d’assistance à maîtrise d’ouvrage.
  • Maintenance évolutive et corrective des outils Les responsabilités du chef de projet peuvent s’étendre au delà de la mise en production. Il peut intervenir sur les phases de suivi et de maintenance évolutive et corrective (TMA) des solutions déployées (outils, applications, développements spécifiques…).

Variabilité des activités

Les domaines d’intervention du chef de projet peuvent varier selon la nature de ses fonctions et son domaine de compétences techniques et/ou fonctionnelles. On note aujourd’hui quatre grandes catégories de chefs de projet :

  • le chef de projet technique (ou maîtrise d’oeuvre) : il dispose d’une réelle expertise technologique, lui permettant de piloter de manière proactive des équipes très techniques (infrastructures, architectures…).
  • le chef de projet fonctionnel (ou assistance à maîtrise d’ouvrage) : il présente un profil à dominante fonctionnelle. On le trouve fréquemment dans le monde du conseil. Son domaine de prédilection peut s’articuler autour d’une expertise métier (banque, administrations, aéronautique, industrie) ou d’un domaine technologique spécifique (CRM, BI, GED, ERP, EAI…).
  • le chef de projet maîtrise d’ouvrage : cette fonction est majoritairement représentée chez le client final. Responsable de la réalisation et des objectifs du projet (coûts, délais, qualité), il dispose d’une bonne connaissance de son entreprise, de son activité et de ses usages. Très souvent, il manage simultanément les équipes d’assistance à maîtrise d’ouvrage et à maîtrise d’oeuvre.
  • le chef de projet production : il est garant de l’exploitation des systèmes, il conseille et accompagne les équipes de maîtrise d’oeuvre tout au long du processus de mise en production.

Selon les objectifs du projet et ses impacts directs sur le fonctionnement général de l’entreprise, celle-ci peut avoir recours à différentes formes de projets. Pour cela, les sociétés dites utilisatrices font souvent appel à des prestataires de service, afin de mieux maîtriser les contraintes organisationnelles et les coûts inhérents à la mise en oeuvre du projet. On distingue alors :

  • le projet au forfait (ou clé en main) : l’ensemble de la réalisation du projet est sous-traité soit à une société de conseil, soit à une SSII. Dans ce contexte, le chef de projet intervient tout au long du travail, sur un périmètre clairement identifié.
  • le projet en régie : la réalisation est entièrement effectuée au sein de l’entreprise. Le chef de projet assume ses fonctions à plein temps chez son client et assure la coordination et le pilotage des équipes internes et des prestataires impliqués dans le projet.

LE PROFIL

Compétences

  • Bonne connaissance des principaux outils de développement (Java, C, C++, .net…) et d’un ensemble de solutions applicatives (ERP, CRM, EAI, CRM…).
  • Capacité à concevoir l’architecture d’un système d’information.
  • Connaissance des processus et méthodes de gestion de projet (planning, budget, indicateurs).
  • Maîtrise des outils de modélisation (UML, Merise).
  • Compréhension de l’environnement et des activités de l’entreprise, des besoins et des contraintes des utilisateurs.
  • Esprit d’anticipation afin de limiter les risques de dérive du projet.
  • Capacité à venir en appui aux développeurs (selon son domaine de compétences techniques).
  • Compétences managériales.
  • Maîtrise de l’anglais, nécessaire pour des projets internationaux ou au sein d’entreprises étrangères.

Personnalité

  • Bonnes qualités relationnelles et de communication afin d’assurer une collaboration efficace avec son client.
  • Rigueur et autonomie pour gérer tous les aspects d’un projet (délais, coût, qualité…),
  • Sens des responsabilités.
  • Capacité à prendre des décisions, à analyser en amont les tenants et aboutissants.
  • Capacités d’organisation, de planification et de gestion.
  • Pragmatisme et réactivité.
  • Qualités d’animateur, sens de l’écoute et du dialogue pour animer et coordonner le travail de l’équipe et comprendre les besoins des utilisateurs finaux.
  • Légitimité, tant vis-à-vis du client que de ses équipes, ce qui suppose un engagement important dans le projet.
  • Intérêt pour le travail en équipe.
Description du poste de Chef de projet
Taggé sur :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.